Coupe de l’America

– 2007 Alinghi, Suisse (défender) bat Team New Zealand, Nouvelle-Zélande 5-2 (à Valence, Espagne)

L’équipage vainqueur en 2007:

Directeur, skippeur et tacticien de l’équipe : Brad Butterworth (NZL)

Barreurs : Ed Baird (USA), Peter Holmberg (Iles vierges américaines), Jochen Schuemann (GER)

Cellule arrière : Peter Evans (NZL), Murray Jones (NZL), Jordi Calafat (ESP), Juan Vila (ESP), Mike Drummond (NZL)

– 2003 Alinghi, Suisse (challenger) bat Team New Zealand, Nouvelle-Zélande 5-0 (à Auckland, Nouvelle-Zélande)
– 2000 New Zealand, Nouvelle-Zélande (defender) bat Luna Rossa, Italie 5-0 (à Auckland, Nouvelle-Zélande)
– 1995 Black Magic, Nouvelle-Zélande (challenger) bat Young America, États-Unis 5-0 (à San Diego, États-Unis)
– 1992 America3, États-Unis (defender) bat Il Moro di Venezia, Italie 4-1 (à San Diego, États-Unis)
– 1988 Stars and Stripes, États-Unis (defender) bat KZ1, Nouvelle-Zélande 2-0 (à San Diego, États-Unis)
– 1987 Stars and Stripes, États-Unis (challenger) bat Kookaburra III, Australie 4-0 (à Fremantle, Australie)
– 1983 Australia II, Australia (challenger) bat Liberty, États-Unis 4-3 (à Newport, États-Unis)
– 1980 Freedom, États-Unis (defender) bat Australia, Australie 4-1 (à Newport, États-Unis)
– 1977 Courageous, États-Unis (defender) bat Australia, Australie 4-0 (à Newport, États-Unis)
– 1974 Courageous, États-Unis (defender) bat Southern Cross, Australie 4-0 (à Newport, États-Unis)
– 1970 Intrepid, États-Unis (defender) bat Gretel II, Australie 4-1 (à Newport, États-Unis)
– 1967 Intrepid, États-Unis (defender) bat Dame Pattie, Australie 4-0 (à Newport, États-Unis)
– 1964 Constellation, États-Unis (defender) bat Sovereign, Grande-Betagne 3-1 (à Newport, États-Unis)
– 1962 Weatherly, États-Unis (defender) bat Gretel, Australie 4-1 (à Newport, États-Unis)
– 1958 Columbia, États-Unis (defender) bat Scepter, Grande-Bretagne 3-1 (à Newport, États-Unis)
– 1937 Ranger, États-Unis (defender) bat Endeavour II, Grande-Bretagne 4-0 (à Newport, États-Unis)
– 1934 Rainbow, États-Unis (defender) bat Endeavour, Grande-Bretagne 4-2 (à Newport, États-Unis)
– 1930 Enterprise, États-Unis (defender) bat Shamrock V, Irlande 4-0 (à Newport, États-Unis)
– 1920 Resolute, États-Unis (defender) bat Shamrock IV, Irlande 3-2 (à Newport, États-Unis)
– 1903 Reliance, États-Unis (defender) bat Shamrock III, Irlande 3-0 (à Newport, États-Unis)
– 1901 Columbia, États-Unis (defender) bat Shamrock II, Irlande 3-0 (à Newport, États-Unis)
– 1899 Columbia, États-Unis (defender) bat Shamrock, Irlande 3-0 (à Newport, États-Unis)
– 1895 Defender, États-Unis (defender) bat Valkyrie III, Grande-Bretagne 3-0 (à Newport, États-Unis)
– 1893 Vigilant, États-Unis (defender) bat Valkyrie II, Grande-Bretagne 3-0 (à Newport, États-Unis)
– 1887 Volunteer, États-Unis (defender) bat Thistle, Écosse 2-0 (à Newport, États-Unis)
– 1886 Mayflower, États-Unis (defender) bat Galatea, Grande-Bretagne 2-0 (à Newport, États-Unis)
– 1885 Puritan, États-Unis (defender) bat Genesta, Grande-Bretagne 2-0 (à Newport, États-Unis)
– 1881 Mischief, États-Unis (defender) bat Atalanta, Canada 4-1 (à Newport, États-Unis)
– 1876 Madeline, États-Unis (defender) bat Countess of Dufferin, Canada 2-0 (à Newport, États-Unis)
– 1871 Columbia, États-Unis (defender) bat Livonia, Grande-Bretagne 4-1 (à Newport, États-Unis)
– 1870 Magic, États-Unis (defender) bat Cambria, Grande-Bretagne 1-0 (à Newport, États-Unis)
– 1851 America, États-Unis (challenger) bat Aurora, Grande-Bretagne (et une flotte de 13 yachts) 1-0 (à Cowes, Île de Wight)